Archive pour le Tag 'qualité d’air intérieur'

La saison des foires et des salons 2017 est ouverte !

salon

L’occasion de se promener en famille, découvrir des nouveautés pour la maison et faire le plein de bonnes affaires ! Voici quelques rendez-vous à ne pas manquer dans l’Ouest :

• 17-19 février : Salon Habitat de La Rochelle

• 24-26 février : Salon Habitat de Nantes Sud

• 3-5 mars : Salon Habitat de Fontenay-le-Comte

• 17-20 mars : Printemps Yonnais à La Roche-sur-Yon

• 21-24 avril : Foire Exposition du Port aux Sables d’Olonne

• 25-28 mai : Saint-Gilles Expo à Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Lors de ces événements, nous vous invitons particulièrement à rencontrer notre partenaire Hase – Carré Dauphin, spécialiste du poêle à bois. L’occasion de découvrir comment il est possible de combiner la Ventilation Mécanique par Insufflation (VMI®) by VENTILAIRSEC et un poêle pour renforcer les performances de son chauffage, en s’assurant confort thermique et air sain dans la maison.

 

Opération promotionnelle « Les 30 ans de Ventilairsec » jusqu’à 225€ remboursés

odr-promo

La VMI, une ventilation qui vous veut du bien !

Ventilairsec fête ses 30 ans et a décidé de vous faire profiter de cette occasion. En effet, du 15 mai au 15 juillet 2016, nous vous remboursons jusqu’à 225€ sur l’installation d’une VMI® (Ventilation Mécanisée par Insufflation). Enfin un cadeau bon pour la santé !

La saison des pollens est lancée ! Bonne nouvelle pour les adeptes de l’été et des beaux jours, beaucoup moins pour les personnes sensibles telles que  les allergiques et les asthmatiques ainsi que pour les ménages ne disposant pas d’une bonne ventilation leur assurant un bon renouvellement d’air.

En effet, allergies, asthme, fatigue et éternuements seront de la partie. Protégez-vous des pollens ! Ouvrir ses fenêtre, aérer sa maison, certes de petits gestes mais pas sans conséquences. La pollution extérieure rentre dans votre habitation et s’accumule.

Il paraît difficile d’éviter cette pollution atmosphérique et ces pollens, mais c’est pourtant possible avec à une bonne ventilation. Vous pouvez empêcher la pollution d’entrer dans votre logement grâce aux VMI® Ventilairsec de la gamme Prestige 2+, reconnues pour leur filtration haute performance. « le barrages aux polluants particulaires extérieur pour une bonne qualité de l’air »

A défaut de pouvoir agir sur notre environnement extérieur, améliorons au moins la qualité de notre air intérieur, celui que nous respirons 80% du temps. Agissons pour notre bien-être, et celui de nos logements.

VENTILAIRSEC est reconnu comme le spécialiste et précurseur incontestable pour la lutte contre l’humidité et les polluants de l’air extérieur et intérieur. L’entreprise est fortement impliquée dans le débat public sur la qualité de l’air et dans les recherches de solutions énergétiques innovantes.

 

En savoir plus : Offre promotionnelle  « Pollens » de l’entreprise Ventilairsec

Prévenir les problèmes d’humidité pour votre maison

Les problèmes d’humidité sont souvent coriaces et il vaut donc mieux les prévenir au départ. Notez bien qu’il est normal d’avoir de l’humidité chez soi. Après tout nous cuisinons, nous lavons et nous respirons. Un excès d’humidité peut toutefois s’avérer nocif pour la santé et l’humidité a un impact néfaste sur l’état de votre habitation.

moisissures

La cause la plus répandue des problèmes d’humidité est l’humidité ascensionnelle qui est captée dans le mur, s’accumule et commence à occasionner des dégâts. Voici déjà 5 conseils ci-après pour prévenir les problèmes d’humidité à la maison:

1. Contrôlez les points sensibles

toiture-humidite
Vérifiez régulièrement les conduites d’eau. Mieux vaut aussi inspecter régulièrement la toiture, certainement si vous avez un toit plat. Et n’oubliez surtout pas de nettoyer les gouttières. Si vous devez vous absenter longtemps de chez vous, fermez les vannes d’eau. S’il gèle dehors, il est de toute façon préférable de fermer le robinet extérieur.

2. Mieux vaut prévenir que guérir

risque-prevention

Si vous allez construire ou si vous êtes déjà en train de bâtir, prenez toutes les précautions nécessaires. Injectez un produit hydrofuge dans le mur et prévoyez une isolation additionnelle. Un déshumidificateur industriel peut également éliminer l’humidité dans votre maison, assécher votre chantier et éviter les désagréments à l’avenir.

3. Attention à la cuisine

 probleme-mur-de-cuisine-humide
La cuisine est aussi un endroit typique où des fuites peuvent survenir. A titre préventif, placez un joint de mastic entre l’évier et le mur. Vérifiez régulièrement ce joint et veillez à sa propreté. Si des moisissures apparaissent ou si le mastic se décolore complètement, alors son remplacement s’impose.

4. Aérez

 aerer-la-maison-astuce-air-sain
On ne ventile jamais assez sa maison ou son appartement. Ouvrez la fenêtre pendant la douche ou activez la ventilation. Aérez les chambres à coucher et les salles à manger et laissez la hotte allumée assez longtemps. La pluie et le froid ne sont pas des excuses pour ne pas aérer.

5. Régulez le climat dans la maison

le-magazine-atlantic-Qualite-d-air-interieur-la-pollution-interieure-est-toujours-plus-forte-qua-l-extérieur

Veillez à maintenir l’humidité de l’air en équilibre dans votre logement. Elle varie en permanence. Dans votre maison les polluants sont divers, une ventilation mécanique par insufflation vous permet de contrôler la qualité d’air intérieur de votre maison et régule le taux d’hygrométrie intérieur.
Prévenir les problèmes d’humidité est souvent plus facile que les résoudre, donc prenez vos précautions.

L’isolation des Bâtiments va de pair avec la ventilation !

bat

Quand l’obsession de l’isolation des bâtiments tue.

L’augmentation du coût de la vie, les chocs pétroliers, nous obligent désormais à nous focaliser sur les déperditions énergétiques du bâtiment. C’est l’une des priorités des instances publiques actuellement, avec des réglementations thermiques de plus en plus exigeantes. Désormais un logement neuf est, obligatoirement à basse consommation énergétique. L’isolation constitue le plus grand chantier pour les politiques du logement.

Un problème sanitaire de taille risque d’émerger avec cette obsession énergétique. Une pollution accrue de l’air intérieur. L’air extérieur est bien moins nocif que l’air intérieur de nos maisons, nos bureaux, ou bien même des bâtiments publics. Nous y passons 80% de notre temps ! L’air intérieur tue et les chiffres de l’OMS nous le rappellent sans cesse, 20 000 morts en France imputables à la pollution en 2012.

Le syndrome des maisons malades

Le radon un polluant souvent négligé, provoque lui aussi de 1.200 à 3.000 décès par année en France (cancer du poumon). Il existe de multiples polluants dans nos maisons, les polluants biologiques, chimiques, acariens, moisissure, CO2, benzène, particules fines, colles, peintures, isolants, moquette etc.… Ces pollutions intérieures sont présentes mais encore peu reconnues par le grand public.

Les chantiers sont en première ligne,  en effet ce syndrome des déperditions énergétiques pousse les chantiers de construction à établir des maisons étanches ne favorisant pas la ventilation naturelle de l’habitat. Les bâtiments sont dit quasiment hermétiques, sans ventilation l’air ne peut pas être renouvelé.

Les systèmes de ventilation sont alors indispensables pour aider à avoir une bonne qualité d’air intérieur. Néanmoins tous les logements en France ne dispose pas forcement de système de ventilation ou pire encore ne sont pas ventilé du tout.

En outre, pour les logements anciens le syndrome des maisons malades frappent notre société. La rénovation énergétique de ces constructions, avec des isolants et sans avoir définie un système de ventilation d’air adéquate provoque une atmosphère de vie intérieure néfaste pour les habitants. On surnomme ce principe le « cocktail de poisons »

Peut-on agir ?

Les professionnels déterminent un coût économique, d’une dizaine d’euros au mètre carré pour assurer une bonne circulation d’air. L’isolation thermique par l’extérieur revient à 50 euros par m² au minimum. Cela représente une goutte d’eau dans un budget de rénovation énergétique complet pour avoir un bon système de ventilation.

La mauvaise qualité de l’air intérieur a un coût :

Maladies et décès prématurés chiffrables à hauteur de 20 milliards d’euros par an en France.

Des solutions émergent avec les fabricants d’épurateurs d’air qui du coup voient leurs ventes décoller, notamment dans les régions asiatiques touché par des pics de pollution virulents. Il n’est pas à exclure le même scénario ici en France depuis ces fameux pics de pollution du début de l’année 2014. Néanmoins tous ces produits ne sont pas forcément à conseiller, certains magasines dénoncent même ces produits comme étant pis pour la santé que l’air ambiant d’une maison n’utilisant pas de système de ventilation.

Mais rassurez-vous il existe des systèmes de ventilation et d’évaluation de la qualité d’air performant et efficace. La meilleure des ventilations reste le système par insufflation mécanique.




Régime gratuit amateur |
ONG FIEDIFOUE BE N'GOUAN |
A votre santé ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | YOGA à Domicile
| Faites rentrer la nature ch...
| mysticismeapplique