Archive pour le Tag 'maison malade'

L’isolation des Bâtiments va de pair avec la ventilation !

bat

Quand l’obsession de l’isolation des bâtiments tue.

L’augmentation du coût de la vie, les chocs pétroliers, nous obligent désormais à nous focaliser sur les déperditions énergétiques du bâtiment. C’est l’une des priorités des instances publiques actuellement, avec des réglementations thermiques de plus en plus exigeantes. Désormais un logement neuf est, obligatoirement à basse consommation énergétique. L’isolation constitue le plus grand chantier pour les politiques du logement.

Un problème sanitaire de taille risque d’émerger avec cette obsession énergétique. Une pollution accrue de l’air intérieur. L’air extérieur est bien moins nocif que l’air intérieur de nos maisons, nos bureaux, ou bien même des bâtiments publics. Nous y passons 80% de notre temps ! L’air intérieur tue et les chiffres de l’OMS nous le rappellent sans cesse, 20 000 morts en France imputables à la pollution en 2012.

Le syndrome des maisons malades

Le radon un polluant souvent négligé, provoque lui aussi de 1.200 à 3.000 décès par année en France (cancer du poumon). Il existe de multiples polluants dans nos maisons, les polluants biologiques, chimiques, acariens, moisissure, CO2, benzène, particules fines, colles, peintures, isolants, moquette etc.… Ces pollutions intérieures sont présentes mais encore peu reconnues par le grand public.

Les chantiers sont en première ligne,  en effet ce syndrome des déperditions énergétiques pousse les chantiers de construction à établir des maisons étanches ne favorisant pas la ventilation naturelle de l’habitat. Les bâtiments sont dit quasiment hermétiques, sans ventilation l’air ne peut pas être renouvelé.

Les systèmes de ventilation sont alors indispensables pour aider à avoir une bonne qualité d’air intérieur. Néanmoins tous les logements en France ne dispose pas forcement de système de ventilation ou pire encore ne sont pas ventilé du tout.

En outre, pour les logements anciens le syndrome des maisons malades frappent notre société. La rénovation énergétique de ces constructions, avec des isolants et sans avoir définie un système de ventilation d’air adéquate provoque une atmosphère de vie intérieure néfaste pour les habitants. On surnomme ce principe le « cocktail de poisons »

Peut-on agir ?

Les professionnels déterminent un coût économique, d’une dizaine d’euros au mètre carré pour assurer une bonne circulation d’air. L’isolation thermique par l’extérieur revient à 50 euros par m² au minimum. Cela représente une goutte d’eau dans un budget de rénovation énergétique complet pour avoir un bon système de ventilation.

La mauvaise qualité de l’air intérieur a un coût :

Maladies et décès prématurés chiffrables à hauteur de 20 milliards d’euros par an en France.

Des solutions émergent avec les fabricants d’épurateurs d’air qui du coup voient leurs ventes décoller, notamment dans les régions asiatiques touché par des pics de pollution virulents. Il n’est pas à exclure le même scénario ici en France depuis ces fameux pics de pollution du début de l’année 2014. Néanmoins tous ces produits ne sont pas forcément à conseiller, certains magasines dénoncent même ces produits comme étant pis pour la santé que l’air ambiant d’une maison n’utilisant pas de système de ventilation.

Mais rassurez-vous il existe des systèmes de ventilation et d’évaluation de la qualité d’air performant et efficace. La meilleure des ventilations reste le système par insufflation mécanique.




Régime gratuit amateur |
ONG FIEDIFOUE BE N'GOUAN |
A votre santé ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | YOGA à Domicile
| Faites rentrer la nature ch...
| mysticismeapplique