Archive pour le Tag 'humidité'

Comment soigner les problèmes d’humidité d’une maison ?

probleme-humidite-murs-300x223

Nombreux sont les ménages qui désirent devenir propriétaires de leur propre habitation. Cependant, lorsqu’on se tourne vers l’achat d’une habitation existante, il est primordial de prêter une attention particulière aux problèmes d’humidité, sans quoi il faudra effectuer des travaux au plus vite.

Lorsqu’on est propriétaire d’un bien immobilier, on sait pertinemment qu’il est nécessaire d’effectuer régulièrement des travaux pour que l’habitation reste dans un état impeccable tout au long de sa durée de vie. Malheureusement, il existe des travaux qui devront être réalisés bien plus rapidement que d’autres. Parmi les problèmes qui devront être réglés d’urgence, on trouve tout ce qui concerne les problèmes d’humidité.

L’humidité est une véritable maladie pour les maisons car si elle n’est pas soignée rapidement, elle se propagera rapidement dans les différents murs de la maison avec, pour conséquences, des mauvaises odeurs qui se répandent dans la maison, des tâches d’humidité qui apparaissent sur les murs ou encore les dégradations de ces mêmes murs.

De plus cela peut engendrer de graves problèmes pour les occupants d’un logement insalubre avec l’apparition de problèmes respiratoires.

Régler les problèmes d’humidité au plus vite

Une fois que les problèmes d’humidité apparaissent dans la maison, il est important de réagir au plus vite en faisant appel à des entreprises spécialisées dans le domaine, qui parviendront à établir rapidement un diagnostic fiable de la cause du problème. Alors n’attendez pas qu’il soit trop tard et effectuer un diagnostic pour installer  une bonne ventilation.

Les réflexes pour garder une santé de fer dans votre maison

envole

Et si votre bien-être dépendait de votre logement ? Dans le cadre de la seconde édition du Baromètre de l’Habitat Sain, une nouvelle étude pointe l‘importance de l’habitat sur la santé des Français.

Quel est le point commun entre votre maison et votre état de santé? Les bénéfices d’un habitat sain sur notre santé sont indiscutables, si l’on en croit une étude menée par le groupe Velux et l’Université allemande de Humboldt. L’étude montre que nous passons en moyenne 90% de notre vie à l’intérieur, pour dormir, cuisiner, travailler ou jouer. Mais le constat est souvent le même: problèmes de ventilation, de température et d’accès à la lumière… Les Français qui vivent un logement insalubre, mal éclairé ou insuffisamment aéré présentent un état de santé général plus fragile et souffrent souvent de symptômes grippal et de fatigue.

Pour comprendre les facteurs de risques sanitaires liés au lieu de vie, le Baromètre de l’Habitat Sain a interrogé 14 000 personnes dans 14 pays européens, dont la France. Il en est ressorti que les critères qui amènent les habitants à se sentir bien chez eux sont directement liés à ceux qui ont une incidence sur la santé: une bonne quantité d’air frais, de la lumière naturelle abondante et un faible taux d’humidité. Le Figaro Immobilier a donc rassemblé les bons gestes indispensables pour vivre avec une santé de fer dans une maison saine. De quoi recréer les bienfaits de la vie en extérieur, tout en satisfaisant le besoin de chaleur et d’être à l’abris.

Bien aérer votre habitat

aerer-la-maison-astuce-air-sain

Votre maison est votre poumon. Entre émissions de CO2, humidité et température trop élevée, sachez qu’un intérieur qui n’est pas suffisamment aéré est plus pollué qu’un espace extérieur. Il est donc essentiel de bien ventiler sa maison afin de garantir des températures modérées, d’évacuer les microbes accumulés et cela évite aussi… d’être moins fatigué! En effet, les Français qui aérent leur logement au moins deux fois par jour (et ils sont seulement 32% à le faire) sont deux fois moins exposés au risque de souffrir de fatigue.

Faire entrer beaucoup de lumière naturelle

Sunshine sky

Vivre dans un habitat suffisamment baigné de lumière naturelle est un énergisant efficace! Un lieu de vie bien éclairé permet de rythmer au mieux votre journée (et votre nuit) et diminue de près de moitié le risque de manquer de vitalité. D’ailleurs en France, la lumière naturelle a un impact plus important sur la santé que la moyenne européenne: 27% des logements sont trop dépendants de la lumière articificielle, alors que celle-ci ne devrait servir que d’appoint aux plus belles heures de la journée.

Maintenir des températures agréables

Thermometer

Tantôt trop froid, tantôt trop chaud… Un Français sur quatre considère que son habitation n’est pas suffisamment isolée des températures extérieures, été comme hiver. La solution: recourir aux thermostats en hiver, aux protections solaires (comme les volets) et à la ventilation naturelle en été. Cela vous permettra de maintenir des températures intérieures confortables et de profiter des avantages de chaque saison pour votre maison. Notez aussi que moins les écarts de température sont grands, plus les risques d’affections courantes sont limités.

Éviter l’humidité et isoler votre maison

isolation-maison

Ce n’est pas un hasard si 3 Français sur 4 souffrent de maux de gorge et d’écoulement nasal. Un habitat humide peut très rapidement être la cause de maladies respiratoires telles que les rhinites, les troubles asthmatiques ou les allergies. En France, les problèmes d’humidité touchent plus d’un logement sur quatre. En cause? Une mauvaise ventilation et bien souvent, une isolation qui laisse à désirer… Pour éviter les troubles liés à cette humidité et tous les suppléments gratuits (comme les champignons et la moisissure), mieux vaut donc faire vite et bien isoler son lieu de vie.

Source : figaro

Prévenir les problèmes d’humidité pour votre maison

Les problèmes d’humidité sont souvent coriaces et il vaut donc mieux les prévenir au départ. Notez bien qu’il est normal d’avoir de l’humidité chez soi. Après tout nous cuisinons, nous lavons et nous respirons. Un excès d’humidité peut toutefois s’avérer nocif pour la santé et l’humidité a un impact néfaste sur l’état de votre habitation.

moisissures

La cause la plus répandue des problèmes d’humidité est l’humidité ascensionnelle qui est captée dans le mur, s’accumule et commence à occasionner des dégâts. Voici déjà 5 conseils ci-après pour prévenir les problèmes d’humidité à la maison:

1. Contrôlez les points sensibles

toiture-humidite
Vérifiez régulièrement les conduites d’eau. Mieux vaut aussi inspecter régulièrement la toiture, certainement si vous avez un toit plat. Et n’oubliez surtout pas de nettoyer les gouttières. Si vous devez vous absenter longtemps de chez vous, fermez les vannes d’eau. S’il gèle dehors, il est de toute façon préférable de fermer le robinet extérieur.

2. Mieux vaut prévenir que guérir

risque-prevention

Si vous allez construire ou si vous êtes déjà en train de bâtir, prenez toutes les précautions nécessaires. Injectez un produit hydrofuge dans le mur et prévoyez une isolation additionnelle. Un déshumidificateur industriel peut également éliminer l’humidité dans votre maison, assécher votre chantier et éviter les désagréments à l’avenir.

3. Attention à la cuisine

 probleme-mur-de-cuisine-humide
La cuisine est aussi un endroit typique où des fuites peuvent survenir. A titre préventif, placez un joint de mastic entre l’évier et le mur. Vérifiez régulièrement ce joint et veillez à sa propreté. Si des moisissures apparaissent ou si le mastic se décolore complètement, alors son remplacement s’impose.

4. Aérez

 aerer-la-maison-astuce-air-sain
On ne ventile jamais assez sa maison ou son appartement. Ouvrez la fenêtre pendant la douche ou activez la ventilation. Aérez les chambres à coucher et les salles à manger et laissez la hotte allumée assez longtemps. La pluie et le froid ne sont pas des excuses pour ne pas aérer.

5. Régulez le climat dans la maison

le-magazine-atlantic-Qualite-d-air-interieur-la-pollution-interieure-est-toujours-plus-forte-qua-l-extérieur

Veillez à maintenir l’humidité de l’air en équilibre dans votre logement. Elle varie en permanence. Dans votre maison les polluants sont divers, une ventilation mécanique par insufflation vous permet de contrôler la qualité d’air intérieur de votre maison et régule le taux d’hygrométrie intérieur.
Prévenir les problèmes d’humidité est souvent plus facile que les résoudre, donc prenez vos précautions.

Les dangers de l’humidité : l’avis d’un expert bâtiment

Vivre dans un logement humide est une situation fréquente. L’humidité est malheureusement presque devenue banale. Pourtant, elle a un impact négatif sur la qualité de l’air intérieur. La manifestation de ses signes (moisissures, taches, rouille, etc.) est, au-delà de l’aspect  inesthétique, une véritable menace pour la qualité de l’air, mais aussi pour l’intégrité du bâtiment. Philippe LAMY, Expert bâtiment, spécialiste des désordres dans les habitations et président-fondateur de LAMY Expertise, tire le signal d’alarme quant à cet enjeu de santé publique.

Quelles sont les formes de l’humidité dans une maison ?

L’humidité peut prendre plusieurs formes. Les plus courantes sont les traces noires et les moisissures (c’est à dire des petits champignons). Propriétaires, comme locataires pensent souvent que l’humidité est un phénomène anodin, juste peu esthétique. Beaucoup ne voit pas l’apparition de l’humidité comme un réel problème.

Vivre dans un logement humide est-il dangereux ?

L’humidité est non seulement un danger pour la santé des occupants, mais elle est aussi une menace pour le bâtiment même. En effet, l’humidité peut affaiblir la structure de l’ouvrage. Ainsi, par exemple, sous l’effet de l’humidité, les éléments bois (charpente et plancher le plus souvent) peuvent se dégrader et perdre leurs qualités mécaniques (risque d’effondrement partiel ou total des charpentes, poutres et planchers). Sans en arriver là, il est important de rappeler que l’humidité peut aussi avoir de graves conséquences : l’humidité peut, par exemple, favoriser de nombreuses affections respiratoires, comme la rhinite allergique chronique, l’allergie respiratoire et l’asthme. Des enfants, exposés depuis leur plus bas âge à ces affections banales, peuvent voir le développement de leur capacité respiratoire gravement compromis et arriver à l’âge adulte, avec une insuffisance respiratoire définitive.

La santé est-elle réellement menacée par l’humidité ?

Une maison ou un appartement humide est, de façon certaine, un terrain favorable aux maladies respiratoires. Plusieurs spécialistes de la santé l’ont démontré. L’humidité affecte la santé de nombreuses personnes, qui ne se doutent parfois pas, que cela provient de l’environnement humide de leur habitation. Par ailleurs, au sein des logements, les polluants sont 5 à 7 fois supérieurs qu’à l’extérieur. L’humidité apporte son lot de microorganismes allergisants.

Pourquoi réaliser une expertise humidité ?

Les origines de l’humidité sont diverses. L’absence de système de renouvellement de l’air intérieur ou le dysfonctionnement du système en place (généralement une VMC) est souvent la cause principale de désordres liés à l’humidité. La condensation d’explique, en général, par l’activité des occupants à l’intérieur du logement et/ou par une isolation périphérique insuffisante. Mais l’humidité peut aussi provenir de remontrées capillaires dans les murs, d’infiltration d’eau en toiture, etc. Afin d’être certain d’appliquer le traitement adapté (installer un système de type VMI, par exemple), il est recommandé de faire intervenir un expert bâtiment, indépendant et spécialisé en humidité.

 

 

NOUVEAUX SALONS

Notre partenaire  ADS participera au salon AVRILEXPO à BIARRITZ du 4 au 6 avril 2014.  Il vous présentera la  VMI®.

 

Notre partenaire Humidipro participera à la foire de Nice qui se déroulera du 8 au 17 mars 2014. retrouvez toutes les informations sur la VMI®!

http://www.foiredenice.com/

Les risques de l’humidité et des moisissures sur la santé.

Les risques de l'humidité et des moisissures sur la santé. dans Actualités VENTILAIRSEC moisissures-150x99La maison est l’endroit où nous passons du temps avec les membres de notre famille, nos enfants, nos proches, c’est pourquoi il est important de s’assurer que nous vivons dans un environnement sain. Or, aujourd’hui dans les pays européens, notamment en France, les problèmes d’humidité et de moisissures touchent près d’une habitation sur quatre. La moisissure est couramment utilisée pour désigner les champignons microscopiques qui poussent sur les aliments et les matières humides. Elles peuvent être noires, blanches, de différentes couleurs ou même invisibles et peuvent dégager des odeurs de moisi ou de terre. Elles ont besoin d’humidité et d’une matière sur laquelle elles peuvent vivre, elles se forment sur les surfaces froides notamment les contours des fenêtres, les murs de la cuisine, de la salle de bain, les tapis. En effet, « le chaud est attiré par le froid ».

L’humidité et les moisissures peuvent provoquer des dégâts considérables sur les bâtiments et les installations intérieures, ce qui peut engendrer une perte de valeur de l’habitation ou des coûts d’assainissement colossaux.

Mais outre ce problème, les moisissures libèrent des spores dans l’air et leur inhalation a un effet très néfaste sur la santé. Les troubles occasionnés sont souvent des irritations au niveau des yeux, de la peau, des voies respiratoires et peuvent aller jusqu’à entrainer des allergies, de l’asthme, des bronchites. Elles sont d’autant plus dangereuses pour les personnes vulnérables notamment les enfants, nos ainés et les personnes malades (asthmatiques, mucoviscidose).

C’est pour ces différentes raisons qu’il est essentiel de nettoyer les traces de moisissures le plus vite possible tout en prenant des précautions (gants, masque, lunette) et trouver l’origine du problème d’humidité. Si aucune mesure n’est prise, elles peuvent nuire à la qualité de l’air intérieur.

Quelques mesures simples sont à prendre pour prévenir la formation des moisissures :

- vérifier l’absence de fuites d’eau (plomberie) et d’infiltrations au niveau des murs et des fenêtres.

- éloigner les meubles des murs extérieurs pour laisser circuler l’air chaud.

- nettoyer et assécher les surfaces mouillées comme les douches, baignoires, égouttoirs.

- baisser le taux d’humidité entre 40% et 60%.

- et surtout AERER ET VENTILER votre maison de façon naturelle en ouvrant les fenêtres deux à trois fois par jour pendant 5 à 10 minutes ou à l’aide d’appareil de ventilation tel que la VMI® Ventilairsec.

le moniteur : Qualité de l’air : l’étiquette A+ ne fait pas le bâtiment sain

 

 

Eric Leysens | 29/05/2013 | 12:19 | Santé

 

le moniteur : Qualité de l’air : l’étiquette A+ ne fait pas le bâtiment sain dans Actualités VENTILAIRSEC 380x304xIMAGE_20120523_17704411-380x505.jpg.pagespeed.ic.KTC6_UCOTZ

Mardi 28 mai, les intervenants du colloque «Défis Bâtiment et Santé »  ont montré qu’un assemblage de matériaux étiquetés A+ ne donne pas un bâtiment sain.

Suivant le même principe que l’étiquette énergie, les fabricants doivent afficher, depuis le 1er janvier 2012, les niveaux d’émission en polluants volatils de tous les nouveaux produits de construction et de décoration allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions). D’ici septembre 2013, tous les produits de construction et de décoration vendus en France devront posséder cette étiquette.

Si le fait de choisir des produits étiquetés A+ conduit à améliorer la qualité de l’air du bâtiment, cela ne suffit pas. Les intervenants de la troisième édition des « Défis Bâtiment et santé », qui s’est tenue à Paris le mardi 28 mai, ont mis en avant les différents points de vigilance.

L’humidité et les UV modifient les émissions des matériaux

Les matériaux peuvent, sous l’effet d’un changement d’humidité ou des rayonnements solaires, se mettre à émettre des polluants en quantité nettement plus importante.  « Un revêtement de sol et des colles A+ installés quand la chape n’est pas encore sèche peuvent émettre des composés organiques volatils durant des mois », indique Suzanne Deoux, Professeur associé en ingénierie des stratégies de santé dans les bâtiments à l’Université d’Angers.

Les polluants d’une pièce ne sont pas la somme des émissions de chacun des matériaux

Les interactions entre les différentes émissions des matériaux et leur environnement  sont complexes et difficile à prendre en compte. C’est pourquoi, le CSTB travaille à une nouvelle version de son logiciel d’évaluation environnementale « Elodie », de manière à ce qu’il puisse, demain, permettre de calculer, de manière simplifiée, les concentrations théoriques en COV des pièces d’un projet. L’ambition est d’en faire un outil d’aide à la conception dont le fonctionnement se basera sur les informations contenues dans la base de données Inies, renseignée par les entreprises elles-mêmes. Ainsi, ces dernières devront, dans les mois qui viennent, l’enrichir de donnés sanitaires.

La qualité de l’air intérieur dépend aussi de l’environnement extérieur

Caroline Sauze, adjointe à la chef du bureau de la qualité technique de la DHUP, rappelle que l’environnement extérieur est un facteur de la qualité de l’air intérieur.

Consultante au sein du cabinet Architecture réalisations programmation, Manon Capitan souligne que la présence d’un pressing au rez-de-chaussée, les voies de circulation avoisinantes, le potentiel allergisant de la végétation environnante jouent sur la qualité de l’air intérieur. Elle indique également que le radon, gaz cancérogène fortement présent dans le massif central, en Bretagne et en Corse, multiplie par trois les risques de cancer lors d’une interaction avec le tabac.

Le mobilier et l’activité domestique peuvent émettre plus de polluants que le bâtiment

L’école des Mines d’Ales a réalisé des mesures dans ses salles de classe. L’étude a fait ressortir que le mobilier est le principal responsable des émissions de COV.
Mais l’absence d’étiquette pour l’ameublement  prive les occupants de repère. Le pôle ameublement de l’institut technologique FCBA  mène actuellement des études en vue d’une future étiquette.

La Direction des Risques Chroniques de l’Ineris, a elle évalué l’impact des activités domestiques. Son étude  du formaldéhyde dans 9 produits ménagers testés sur 10 et, des mesures en conditions réelles ont montré que l’application de mousse au sol génère des concentrations conséquentes de limonène et des particules fines.

L’exploitation du bâtiment change tout

Bouygues Immobilier a mesuré dans les bureaux de ses collaborateurs  les concentrations de COV en temps réel.  Le promoteur constate qu’à son siège d’Issy-les-Moulineaux (92), quand  il y a du monde en salle des réunions les COV augmentent. Dans son immeuble  du 32 Avenue  Hoche à Paris, la concentration est divisée par 3 entre le jour et la nuit. Ceci s’explique par l’effet de la ventilation qui démarrage à 5h du matin et s’arrête à 22h.

 

Eric Leysens | Source LE MONITEUR.FR

 

VENTILAIRSEC NOMINÉE AU CONCOURS CRISALIDE ECO-ACTIVITES 2013

Notre société a l’honneur d’être nominée au concours CRISALIDE ECO ACTIVITES 2013.VENTILAIRSEC NOMINÉE AU CONCOURS CRISALIDE ECO-ACTIVITES 2013 dans Actualités VENTILAIRSEC crisalide-300x88

Ce concours a pour but de valoriser les entreprises du grand Ouest dans leurs démarches d’éco-enjeux et d’innovation.

VENTILAIRSEC, par sa gamme de produits et ses projets d’innovation, répond aux critères principalement par les côtés santé et économie d’énergie.

Pour le côté santé, notre système de ventilation mécanique par insufflation a l’avantage d’assurer la bonne qualité d’air intérieur grâce à la filtration (filtre f7 innovant) des polluants extérieurs (particules fines, pollens,…), à l’évacuation des polluants intérieurs (humidité, co2, cov, allergènes, acariens… ) et à l’opposition à la remontée du radon par une légère surpression.

Concernant les économies d’énergies, nous travaillons sur des projets de couplage de notre VMI avec des sources d’énergies renouvelables et nous dotons notre système d’une intelligence qui permettra de ventiler au juste besoin et ainsi réaliser des économies d’énergies.

Le résultat du concours sera connu le 17 avril 2013, croisons les doigts …

LES SALONS POUR LE MOIS D’AVRIL 2013

Le Salon Habitat et Jardin à BIARRITZ du 26 au 28 avril 2013

LES SALONS POUR LE MOIS D'AVRIL 2013 dans Actualités VENTILAIRSEC 35554-avrilexpo-salon-habitat-jardin-salon-loisirs-tourisme-biarritz-150x112 Cet univers permet aux visiteurs de concrétiser leurs projets pour être mieux chez eux, dedans comme dehors ! Ils  peuvent y trouver des entreprises pour leurs travaux, faire des demandes de devis, trouver des idées de déco, recevoir  les conseils avisés de professionnels,…
 Il regroupe des exposants des secteurs suivants : 
- Immobilier, financement, construction bois, éco-construction, amélioration de l’habitat, rénovation, décoration
- Paysagistes, pépiniéristes, aménagements extérieurs, mobilier de jardin,…

Notre partenaire, ADS CONTROLE, présentera la VMI® by VENTILAIRSEC.




Régime gratuit amateur |
ONG FIEDIFOUE BE N'GOUAN |
A votre santé ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | YOGA à Domicile
| Faites rentrer la nature ch...
| mysticismeapplique