Archive pour le Tag 'cancer'

Des millions de décès liés à la pollution de l’air!!

En ce moment, on entend régulièrement parler de pics de pollution dans les médias poussant même le gouvernement à mettre en place notamment en Ile de France des mesures exceptionnelles (circulation alternée, transports gratuits). Mais les gens prennent-ils vraiment conscience des conséquences de ce problème, c’est pas sûr!!

Pourtant, le 25 Mars dernier, l’OMS (organisation mondiale de la santé) a publié des chiffres alarmants ; en effet, elle indique que 7 millions de personnes (une sur huit) sont décédées prématurément au niveau mondial en 2012 à cause de la pollution atmosphérique. Ces nouvelles estimations représentent plus du double des estimations précédentes. En outre, un lien plus fort a été établi entre la pollution de l’air intérieur et extérieur et les maladies cardio-vasculaires, respiratoires et le cancer. Les chercheurs obtiennent des estimations plus approfondies grâce à une meilleure connaissance des maladies provoquées par la pollution mais surtout grâce à l’utilisation de mesures et de technologies améliorées qui permettent une meilleure connaissance de l’exposition humaine aux polluants.

Aujourd’hui, peu de risques ont un impact supérieur sur la santé mondiale que la pollution de l’air, elle tue plus que le tabagisme! Des millions de vie pourraient être sauvées en luttant contre la pollution de l’air!!

Toutes ces données indiquent la nécessité d’agir pour rendre l’air intérieur et extérieur plus propre! La pollution atmosphérique est souvent la conséquence de politiques non durables menées dans de multiples secteurs. Des stratégies politiques plus saines seraient plus économiques à long terme en raison des économies en dépenses de santé mais aussi des bénéfices pour le climat. La publication de ces chiffres est un pas important pour la prévention des maladies liées à la pollution de l’air et doit déboucher à la mise en place de politiques de lutte contre la pollution. Une plate forme hébergée par l’OMS a été mise en place sur la qualité de l’air et la santé afin de fournir des informations et des recommandations aux pays et aux villes.

Compte-rendu de la conférence internationale « Radon et Société »

Compte-rendu de la conférence internationale La conférence organisée par  l’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire à laquelle a participé VENTILAIRSEC les 11 et   12 Avril a apporté les leçons de quelques initiatives prises en France et à l’étranger pour sensibiliser la population sur les risques du radon.

Ce gaz nocif issu de la désintégration de l’uranium n’inquiète pas les habitants des départements français jugés à risques. Pourtant les risques sanitaires liés au radon sont très largement supérieurs à ceux des centrales nucléaires ; en effet, il pourrait être à l’origine de 10% des cancers des poumons (deuxième cause de cancer du poumon après le tabagisme).

Or, aujourd’hui en France, aucune réglementation n’impose de surveiller les constructions et les habitations existantes, seule une réglementation oblige la mesure des radiations dans les ERP depuis 2004 et dans les lieux de travail depuis 2008. En revanche en Finlande, une réglementation impose depuis 2004 la prise en compte du radon dans les logements neufs. Si la concentration de radon est supérieure à 200 becquerels/m3, l’entrepreneur est tenu de corriger les défauts en améliorant l’étanchéité du plancher ou  en améliorant le système de ventilation. En Suisse,  le radon est considéré comme un problème de qualité d’air depuis 2009, un label de l’écoconstruction dit « radon » stipule une concentration inférieure à 100 becquerels. En Allemagne, le ministère de l’environnement ouvre une formation certifiante en expert radon destinée aux architectes, professionnels du bâtiment et de l’immobilier.

En France quelques initiatives locales ont été lancées pour sensibiliser la population. A  Concarneau et  à Nantes, des habitants se sont vus distribués des dosimètres, posés pendant quatre à huit semaines dans leur logement et près de 30% des mesures dépassent les 300 becquerels/m3. Des recommandations de travaux ont été dispensés quand les taux étaient trop élevés, une fois sur trois les ménages procèdent aux travaux.

Ces initiatives ont aussi pour objectif de sensibiliser les entreprises du bâtiment aux bonnes pratiques de prévention et remédiation mais également d’informer le monde médical du risque sanitaire important lié à ce fléau.

VENTILAIRSEC, conscient des enjeux sanitaires et financiers,  s’implique fortement dans le domaine de la qualité d’air intérieur notamment en adhérant au groupe d’expert SEIQA (Santé Environnement Intérieur et Qualité de l’air) au sein de AARCA (Association de Recherche Clinique en Allergologie et Asthmologie) et en participant aux différentes manifestations telles que la conférence internationale « Radon et société ».

Notre volonté est d’aider à la prise de conscience des effets de la  QAI et du radon sur la santé et de faire reconnaître un système simple de mise en oeuvre et efficace.

En effet, notre système de ventilation mécanique par insufflation VMI®  grâce à la surpression peut être une alternative à des remédiations pouvant être lourdes; d’autant plus, qu’il est reconnu par les organismes accrédités tels que le CSTB comme une solution adaptée contre la remontée du radon dans les bâtiments.




Régime gratuit amateur |
ONG FIEDIFOUE BE N'GOUAN |
A votre santé ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | YOGA à Domicile
| Faites rentrer la nature ch...
| mysticismeapplique