Archive pour le Tag 'budget rénovation'

Bilan des rénovations énergétiques pour les logements

renovation-energetique

En 2014, plus de 90 % des travaux de rénovation des logements n’ont eu qu’un faible impact sur la baisse de consommation d’énergie, par manque de moyens financiers et manque d’informations.

Un faible impact énergétique

Sur les 3,5 millions de logements rénovés sur le plan énergétique en 2014, l’Ademe, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, estime à seulement 8,2 % la part de ceux ayant fait l’objet de travaux performants ou très performants en matière de réduction de la consommation d’énergie.

Certes, la performance a un prix : pour les rénovations « efficaces », le budget monte à 25 410 €, soit cinq fois plus que pour les aménagements n’ayant qu’un faible impact, la moyenne se situant à 10 000 €. Cet écart important s’explique par la diversité des actions entreprises : installation d’un nouveau mode de chauffage, isolation de la toiture ou des murs, etc.

« Parmi les travaux les plus fréquemment réalisés, le changement des fenêtres arrive en tête avec 34 % des chantiers, dont seulement 30 % vont permettre d’atteindre un bon niveau d’isolation, de par la médiocrité des matériaux utilisés. Vient ensuite la rénovation des murs, mais 58 % n’ont que peu d’impact sur la facture d’énergie, car les particuliers n’ont pas profité de ces aménagements pour augmenter l’isolation thermique. »

Seuls travaux véritablement efficaces, la rénovation de la toiture et l’isolation des combles, soit 30 % des interventions, entraînent une amélioration sensible de la performance énergétique des logements, car ce sont souvent les plus mal isolés.

Manque d’information et de budget

Pour améliorer ces travaux de rénovation, il est nécessaire de renforcer l’information des particuliers, dont seuls 16 % ont pris conseil auprès d’un Espace Info Énergie ou d’un PRIS (Point Rénovation Info Services). Le diagnostic de performance énergétique doit aussi être mieux connu, car il hiérarchise les priorités pour une rénovation énergétique performante dans chaque logement.

Il faudrait également augmenter les aides financières, car 64 % des ménages déclarent devoir encore faire des travaux, mais près de la moitié n’en a pas les moyens financiers. Seuls 20 % des ménages ont eu recours à un prêt travaux, dont uniquement 4 % ont contracté un Éco-PTZ, pourtant fer de lance de la rénovation énergétique du gouvernement.




Régime gratuit amateur |
ONG FIEDIFOUE BE N'GOUAN |
A votre santé ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | YOGA à Domicile
| Faites rentrer la nature ch...
| mysticismeapplique