L’OMS contre la pollution intérieure

pollution intérieur

Soucieuse de réduire la mortalité due à la pollution domestique, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pour la première fois défini et édicté, des normes chiffrées concernant l’émission maximale de polluants des appareils de cuisson et de chauffage.

Tandis que la pollution de l’air extérieur tue 3,7 millions de personnes par an, la pollution de l’air intérieur est responsable de 4,3 millions de morts annuelles prématurées, imputables à des affections respiratoires, des maladies cardio-vasculaires et des cancers, rappelle l’organisation onusienne, qui a décidé de s’attaquer à ce qui représente aujourd’hui le principal risque environnemental de santé. Jusqu’alors, aucune ligne directrice n’avait été publiée pour faire face à ce problème.

Alors que la France fait face à des pics de pollution, l’interdiction des feux de cheminée pour Paris et la zone sensible d’ile de France, une mesure contestée sur laquelle le gouvernement fait marche arrière.

Une prise de conscience sur la problématique de  la pollution intérieur ?

Pourtant un retard conséquent sur des actions efficaces à mettre en œuvre pour un air sain.

0 Réponses à “L’OMS contre la pollution intérieure”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Régime gratuit amateur |
ONG FIEDIFOUE BE N'GOUAN |
A votre santé ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | YOGA à Domicile
| Faites rentrer la nature ch...
| mysticismeapplique