La pollution de l’air intérieur bien plus nocive que la pollution atmosphérique

emissions_air_interieur

D’après l’organisation mondiale de la santé (OMS) 3,7 millions de personnes meurent prématurément du fait de la pollution atmosphérique, mais surtout 4,3 millions de décès sont attribuables à l’air intérieur. Soit un total de 7 millions de morts pour la pollution de l’air.

« La pollution de l’air est désormais le principal risque environnemental pour la santé dans le monde » source OMS.

Les moyens et l’impact de la pollution ?

Les nouvelles données sont établies grâce à la nouvelle cartographie mondiale effectuée à l’aide de données satellites, de mesures de surveillance sur le terrain et enfin de données directement prélevées à la source des émissions de pollution.

La pollution atmosphérique augmente les risques de cancers, mais surtout avec les données de 2012 on constate, une recrudescence des décès dus aux maladies cardiovasculaires.

40 % c’est le taux de décès par maladie dus à une cardiopathie ischémique ou bien à un accident vasculaire cérébral résultant de la pollution de l’air extérieur. 11% de bronchopneumopathie chronique obstructive (BRPO), 6% au cancer du poumon et 3 % à une infection aigüe des voies respiratoires constituent le reste des maladies.

Pour l’air intérieur on retrouve des similitudes avec les maladies cardio-vasculaires représentant 34% des décès et 26% pour une cardiopathie ischémique. On constate des taux de 22% pour une bronchopneumopathie chronique obstructive (BRPO), 12% pour une infection aiguë des voies respiratoires inférieures chez l’enfant et 6% à un cancer du poumon. C’est le double du taux pour les BRPO et les infections des voies respiratoires entre la pollution extérieur et intérieur.

Les causes de la pollution :

88% des polluants sont produits par le transport, l’énergie, la gestion des déchets et l’industrie.

88% des décès surviennent dans les pays de faibles et moyens revenus. (Représentant 82% de la population mondiale)

Pour l’Europe on dénombre 280 000 morts  ainsi que 94 000 morts pour l’Amérique.

Actions organisées par l’OMS pour lutter contre la pollution :

Constitution et mise en place d’une plate-forme mondiale pour évaluer la qualité de l’air et la santé dans les pays et villes touchées par la pollution.

D’ici là, prenez des mesures pour affronter la pollution environnante et étudier les moyens à mettre en œuvre pour protéger votre santé et bien-être.

0 Réponses à “La pollution de l’air intérieur bien plus nocive que la pollution atmosphérique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Régime gratuit amateur |
ONG FIEDIFOUE BE N'GOUAN |
A votre santé ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | YOGA à Domicile
| Faites rentrer la nature ch...
| mysticismeapplique